Vous êtes ici : Accueil > Olivier Baisez (MCF)
  • Olivier Baisez (MCF)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    Olivier BAISEZ

     

    Maître de conférences

    Courriel : olivier.baisez@univ-paris8.fr

     

    Champs de recherche :

    • Histoire de l’Allemagne (XIXe-XXe siècles).

    • Histoire des idées et des représentations, histoire du discours et de la pensée économique.

    • Colonisation.

    • Histoire du sionisme.

    • Études judéo-allemandes.

    • Histoire de la traduction.

    • Voyages d’experts au Nouveau Monde.

     

    Thèse de doctorat (2012) :

    Le discours de la méthode : la conception par les sionistes allemands de la colonisation juive en Palestine (1896-1919)

     

    Monographies :

    Architectes de Sion : la conception par les sionistes allemands de la colonisation juive en Palestine (1896-1919), Paris, Hermann, 2015. (http://www.editions-hermann.fr/4690-architectes-de-sion.html)

     

    Articles :

     « Réforme foncière, réforme de la vie : la pensée économique de Franz Oppenheimer dans le mouvement sioniste et au-delà », à paraître.

    « La Palestine des sionistes allemands à l’époque wilhelmienne est-elle l’espace d’une expérience coloniale allemande ? », à paraître.

    « “Greater Palestine” as a German-Zionist Idea before the British Mandate Period », à paraître dans le Leo Baeck Institute Year-Book.
    « Franz Oppenheimer, le sionisme et l’identité des Juifs allemands », in : Dorothea Bohnekamp (dir.), Penser les identités juives dans l’espace germanique, XIXe-XXe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015.
    « Zentralität in den Kolonisationsplänen der deutschen Zionisten, vom ersten Zionistenkongress (1897) bis zum Ende des Ersten Weltkriegs »,
    Germanistik in der Schweiz, 10/2013, p. 13-20.
    « Jakob Klatzkin : la philosophie et le sionisme dans les
    Problèmes du judaïsme moderne », Études germaniques, n° 255, 3/2009, p. 643-672.

     

    Traductions :

    Tobias Metzler, « Une cité-jardin juive pour Berlin ou : des (im)possibilités d’une culture urbaine juive », in : Laurence Guillon et Heidi Knörzer
 (dir.), Berlin et les Juifs
 XIXe-XXIe siècles, Paris, Éditions de l’Éclat, 2014.
    Franz Fühmann, « Rêve 1958 » & « Poste frontière »,
    LITTERall. Anthologie annuelle de littératures allemandes, n° 20, p. 67-85.

     

     

     

     

     

     

     

     Histoire de l’Allemagne (XIXe-XXe siècles).
     Histoire des idées, histoire du discours et de la pensée économique.
     Histoire de la colonisation.
     Histoire du sionisme.
     Etudes judéo-allemandes.
     Identités nationales.

     

    Thèse de doctorat (2012) :

     

    Le discours de la méthode : la conception par les sionistes allemands de la colonisation juive en Palestine (1896-1919)

    Publications :

     « La Palestine des sionistes allemands à l’époque wilhelmienne : espace d’une expérience coloniale allemande ? », à paraître dans Revue d’Allemagne.
     « Réforme foncière, réforme de la vie : la pensée économique de Franz Oppenheimer dans le mouvement sioniste et au-delà », à paraître dans Recherches germaniques.
     « Franz Oppenheimer, le sionisme et l’identité des Juifs allemands », à paraître.
     « Zentralität in den Kolonisationsplänen der deutschen Zionisten, vom ersten Zionistenkongress (1897) bis zum Ende des Ersten Weltkriegs », Germanistik in der Schweiz, 10/2013, p. 13-20.
     « Jakob Klatzkin : la philosophie et le sionisme dans les Problèmes du judaïsme moderne », Etudes germaniques, n° 255, 3/2009, p. 643-672.
     « La politique culturelle des Français et des Britanniques en matière de théâtre, Berlin 1945-1949 », Allemagne d’aujourd’hui, n° 175, 1/2006, p. 134-147.

    Traductions :

     Tobias Metzler, « Une cité-jardin juive pour Berlin ou : des (im)possibilités d’une culture urbaine juive », in : Laurence Guillon et Heidi Knörzer
 (dir.), Berlin et les Juifs
 XIXe-XXIe siècles, Paris, Éditions de l’Éclat, 2014.
     Franz Fühmann, « Rêve 1958 » & « Poste frontière », LITTERall. Anthologie annuelle de littératures allemandes, n° 20, p. 67-85.
     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page