Vous êtes ici : Accueil > Dieter Hornig (MCF)
  • Dieter Hornig (MCF)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Dieter HORNIG 

     

    Dieter HORNIG

     

    Maître de conférences

    Courriel : dieter.hornig050@gmail.com

     

    Champs de recherche  :

    • modernité viennoise,

    • littérature autrichienne contemporaine,

    • théâtre contemporain,

    • histoire et poétique de la traduction.

     

    Publications récentes :

    Dieter Hornig et Françoise Lartillot (éd), préface à Jelinek- une répétition, Peter Lang, 2009.

    Postface à ma traduction des textes d’Henri Michaux (Exorzismen und andere Texte 1938-1946), Droschl Verlag, Graz 2008.

    Le libre mouvement orienteur de la phrase : traduire Julien Gracq en allemand, Carnets de Chaminadour n° 4, décembre 2009.

    Voix obscènes, corps grotesques. Le théâtre radical de Werner Schwab, in : Le corps du théatre – Il corpo del teatro : organicité, contemporanéité, interculturalité éd. par Ulf Birbaumer, Michael Hüttler et Guido di Palma, Vienne 2010.

    Quelle fringale ! Boire et manger dans quelques pièces d’Elfriede Jelinek, dans Literarisches-Kulinarisches/ Art littéraire – Art culinaire, Austriaca no 70, juin 2010, p. 69 – 80.

    L’Orient dans la ville : telle la lettre volée, Vienne – porta Orientis, revue Austriaca, no 74, juin 2012 (Études réunies par Dieter Hornig, Johanne Borek et Johannes Feichtinger).

    postface à ma traduction de : Julien Gracq, Carnets de guerre (Aufzeichnungen aus dem Krieg, Droschl, Graz, 2013.

    postface à ma traduction de : Julien Gracq, Der Versucher (un beau ténébreux), Droschl, Graz, 2014.

    De l’intraduisibilité d’une satire absolue : Elfriede Jelinek - Burgtheater ; à paraître à Viennne en 2015 dans : Théâtre et théâtralités : Vienne et Naples (Études réunies par Ulf Birbaumer et Johanna Borek).

    Quand le son fait ou sens (traduire à l’oreille ; conférence inaugurale à la journée de printemps de l’association ATLAS ; juin 2014 ; à paraître en automne 2015.

    pstface à ma traduction de Louis Calaferte, Requiem für die Schuldlosen, diaphanes, Berlin 2015

     

    Traductions récentes  :

    Julien Gracq, Aufzeichnungen aus dem Krieg (Manuscrits de guerre) Droschl 2013

    Julien Gracq, Un beau ténébreux (Der Versucher), Droschl 2014.

    Emmanuel Carrère, Russischer Roman (Roman russe), SchirmerGraf, à paraître en 2015.

    Gwenaelle Aubry, Niemand (Personne), Droschl, septembre 2013.

    Louis Calaferte, Requiem für die Schuldlosen (Requiem des innocents), diaphanes, Berlin, 2015

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page