• R-M Pille

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte

  • René-Marc PILLE

     

    Professeur des universités

    Courriel : rmpille@club-internet.fr

     

    Champs de recherche :

     

    • Littérature, civilisation et histoire culturelle de l’espace germanophone

    • Classicisme et romantisme allemands

    • L’esthétique théâtrale du classicisme weimarien

     

    Publications (sélection) :

     

    Ouvrages :

    • Le Théâtre de l’effroi. Lectures croisées du Faust de Goethe et du Wallenstein de Schiller, Vic la Gardiole, éditions l’Entretemps, 2006 ( collection Champ théâtral).

    • (Dir.) Pour Schiller. N° thématique de Théâtre/Public, 180/2006.

    • (Dir.) Le délitement des empires, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2008 (collection « Aires linguistiques »).

     

    Articles :

    • « La géographie littéraire de Josef Nadler », in : L’exterritorialité de la littérature allemande. Textes édités par N. Fernandez-Bravo, P. Henninger, R.-M. Pille et C. Raboin, Paris, L’Harmattan, 2002, p. 51-62.

    • « An unser granizze - die slawischen Wurzeln des Wortes ’Grenze’ - slowianskie korzenie slowa ’Grenze », in : Breysach, Barbara / Paszek, Arkadiusz / Tölle, Alexander (Hrsg.), Grenze - Granica. Barrieren, Kontinuitäten und Gedankenhorizonte. Beiträge aus deutsch-polnischer Perspektive - Prace interdyscyplinarne o podobienstwach, barierach i horyzontach myslowych z perspektywy polsko-niemieckiej, Berlin, Logos, 2003 (Wissenschaftliche Reihe « Thematicon » des Collegium Polonicum, Band 7), p. 18-35.

    • « À la fracture du classicisme et du romantisme : l’Inde, sujet de discorde entre Goethe et Friedrich Schlegel », in : Marc Cluet (dir.), La fascination de l’Inde en Allemagne 1800-1933, Presses Universitaires de Rennes, 2004, p. 25-45.

    • « La force des choses. Schillers Wallenstein als Tragödie der politischen Vegeblichkeit », in : Euphorion. Zeitschrift für Literaturgeschichte, 99/2005, p. 153-188.

    • « Monde du théâtre et théâtre du monde. L’entreprise schillérienne de régénération dramatique », in : Études Germaniques, 240/2005, p. 599-611.

    • « La guerre tenue à distance : le traité de Bâle de 1795 et ses incidences culturelles », in : Françoise Knopper, Jean Mondot (éd.), L’Allemagne face au « modèle » français de 1789 à 1815, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2008, p. 217-226.

    • « Le Ganymède de Goethe ou L’exaltation de l’immanence », in : Véronique Gély (dir.), Ganymède ou l’Échanson. Rapt, ravissement et ivresse poétique, Nanterre, Presses universitaires de Paris 10, 2008 (Collection Littérature et poétique comparées), p. 179-187.

    • « Lob des ‘Rein-Menschlichen’. Weimarer Widerstände gegen die Kunstreligion », in : Albert Meier, Alessandro Costazza, Gérard Laudin (Hrsg.), Kunstreligion. Band 1. Der Ursprung des Konzepts um 1800. Berlin/New York, De Gruyter, 2011, p. 135-142.

    • « Au nord la science ? Le symbole de l’Etoile polaire dans le romantisme allemand », in : Danielle Buschinger, Hélène Boursicaut, Marc Cluet (éd.), Cryophilie. La tentation du froid dans la culture germanique. Amiens, Presses du Centre d’Etudes médiévales, université de Picardie – Jules Vernes, 2011 (Médiévales 49, N° spécial), p. 175-182.

    • « Les lauriers du châtiment. À propos du sonnet de Brecht Sur la pièce de Kleist ‘Le Prince de Hombourg’ », in : Utopie dissonante ? Les Théâtres de Heinrich von Kleist. Études réunies par Camille Jenn et Gilles Darras. CEGIL – Nancy 2013, p. 113-122.

    • « La place assignée au classicisme weimarien dans la marche vers l’unité allemande : histoire d’un enrôlement posthume », in : Enrique Fernández Domingo, Xavier Tabet (dir.), Nation, identité et littératture en Europe et en Amérique latine (XIXe-XXe siècles). Paris : L’Harmattan 2013 (Coll. Histoire, Textes, Sociétés), p. 95-105.

     

    Traductions :

    • Extrait de : Günter de Bruyn, Bilan provisoire. Une jeunesse à Berlin, in : Erika Tunner, Francis Claudon (éd.), Les littératures de langue allemande depuis 1945, Paris, Nathan, 1994 (Nathan Université), p. 237-241.

     

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page